Générale

Sainte Madeleine-Sophie BARAT - Témoignages POSITIFS #7

14, septembre 2020

A télécharger

Mise à jour #7

Voir téléchargement ci contre > >  >   >    >      >       >        >

Madame, Monsieur, cher(e) élève

A tous les membres de la Communauté Educative du Sacré-Cœur

Aujourd’hui est le 25 mai, Fête de Madeleine-Sophie Barat, Mère fondatrice du Sacré-Coeur.

Nous avions comme projet pendant la période de confinement de vous solliciter pour vous demander un témoignage, un ressenti, une expression de « quelque chose de positif » de votre vécu lors de cette période et que vous souhaiteriez partager à l’ensemble de la communauté, comme élément de la croissance de votre « personne », de votre famille, de votre vie professionnelle…

Malheureusement, nous n’avons pas pu appeler tout le monde (plus de 1200 appels téléphoniques) mais environ 400 « familles » ont été contactées. Je vous remercie pour votre accueil et votre disponibilité à chacun de nos appels.

Vous trouverez en téléchargement un premier extrait de ce partage, d’autres viendront dans les semaines à venir.

 

Vous pouvez toujours participer, soit en nous envoyant « votre pensée positive » ou à réagir à celles notées (info@sacrecoeur-amiens.org).

Une seule contrainte, votre pensée, témoignage doit être « POSITIF, comme un « marqueur de croissance de la personne »

Mais peut-être vous demandez-vous qui est Madeleine Sophie Barat et pourquoi une fête lui est dédiée ?

Je vous invite à la découvrir via l’adresse suivante :

http://www.religieusesdusacrecoeur.com/qui-sommes-nous/un-peu-d-histoire/article/25-mai-fete-de-ste-madeleine-sophie-barat

Mais aussi à travers la lecture du paragraphe ci-dessous :

 

« Pour une seule âme d’enfant, j’aurais fondé la Société du Sacré-Cœur »

Madeleine Sophie Barat

 

J’ai demandé à Sœur Odile de nous expliciter cette phrase pour mieux apprécier la personnalité de Madeleine Sophie Barat et percevoir son engagement auprès des jeunes filles. Projet perpétué aujourd’hui par les sœurs du Sacré Cœur et les membres de la Communauté Educative du Sacré Cœur envers tous les jeunes qui nous sont confiés.

« Madeleine Sophie avait ce désir brulant comme un feu de permettre aux jeunes filles de son temps début 19ième siècle) d’être enseignées, instruites, et éduquées dans la foi chrétienne, pour qu’à leur tour, elles transmettent à leurs enfants et autour d’elles ce qu’elles auraient elles-mêmes reçu : croissance humaine et spirituelle, les deux en un !

Pour cela, elle a rassemblé un petit groupe de femmes qui peu à peu se sont constituées en institut religieux voué à l’éducation de la jeunesse. Le charisme de l’Institut qui est de « glorifier le Cœur de Jésus (langage de 1815) » autrement dit de « découvrir et manifester l’amour du cœur du Christ (langage de 1982) » s’incarne, entre autre, dans l’éducation des jeunes :

-D’abord, aimer les élèves quels qu’ils soient, et ainsi leur permettre de découvrir peut-être un jour que le Dieu de Jésus-Christ les aime d’un amour sans limite

-Les former, les enseigner, leur permettre de déployer leurs dons, talents, qualités etc… Des hommes et des femmes debout, à l’aise dans le monde qui est le leur, pour l’embellir, le transformer…

-Les ouvrir aux autres (au début des écoles pour enfants des familles bourgeoises, qui permettaient d’ouvrir des écoles pour les pauvres), développer leur sens de la justice, de la solidarité, de l’engagement…

-Que la manière d’être des religieuses « parle » l’amour, la tendresse, la fraternité, la miséricorde et le pardon du Dieu de Jésus-Christ… bref, communique quelque chose de la Vie, la vraie Vie !!!

Ainsi, pour un seul jeune, ça vaut la peine !!

N.B.  ‘Glorifier’ : « dans la Bible, glorifier quelqu’un veut dire manifester sa gloire, faire connaitre le rayonnement de sa personne »

Un grand merci à Soeur Odile pour ce témoignage qui nous permet de goûter, de nous nourrir du charisme porté par les Sœurs, plus de 200 ans après la création à Amiens par Madeleine Sophie Barat du premier « pensionnat », dit « le berceau » du réseau du Sacré Cœur qui comprend aujourd’hui, 170 établissements scolaires dans 40 pays dans le monde (dont 7 en France).

Belle Fête de Madeleine Sophie Barat à tous !

Christophe Decayeux
Chef d'établissement

Actualités récentes