Un établissement dans la tradition éducative des écoles du Sacré-Cœur

Les origines
Le lycée Sacré-Cœur d’Amiens est le premier établissement créé en 1801 par Madeleine-Sophie Barat, la fondatrice de la congrégation des Religieuses du Sacré-Cœur. Cette très jeune fi lle a été fortement marquée par les diffi cultés de la Révolution. Elle a également reçu de son frère une instruction très poussée pour l’époque.
Dans ce contexte de société en mutation et déchristianisée, elle a une intuition géniale : il faut fonder des écoles car l’avenir dépend de l’éducation dispensée aux enfants, et plus  en avance encore sur son temps, de l’éducation dispensée aux fi lles. Elle donne aux jeunes filles éduquées dans les pensionnats et dans les écoles une culture et un sens des responsabilités sociales encore rares pour les femmes. Dès 1818, elle envoie la première missionnaire en Louisiane, Philippine Duchesne. Dès lors, très vite, la congrégation se répand dans le monde. Toute sa vie, Madeleine-Sophie Barat, canonisée en 1925, aura trouvé son audace et son énergie dans le Cœur du Christ.
Aujourd’hui, les établissements du Sacré-Cœur sont présents sur les cinq continents dans une quarantaine de pays. Ils sont tous animés de la même inspiration :
- œuvrer pour un développement intégral de la personne et la transformation du monde par des relations solidaires,
- découvrir et manifester l’amour de Dieu en Jésus-Christ
 
Les écoles du Sacré-Coeur dans le monde : 170
Le pojet éducatif
Au Sacré-Coeur, nous sommes attentifs à proposer une diversité d’itinéraires sur la route de la réussite scolaire.
• Un développement de la personne par des relations solidaires
• Accompagner au quotidien
• Vivre le quotidien
• Un pas vers les études supérieures et la vie de citoyen
La tradition pédagogique des écoles du Sacré-Coeur vise le développement harmonieux de la personne et l’épanouissement de l’élève.
Dans ce but, notre établissement met en oeuvre un projet éducatif en lien avec des valeurs vécues au quotidien. Nous accueillons l’élève (personne, futur adulte, citoyen) tel qu’il est, là où il en est; et nous l’accompagnons dans sa réussite scolaire et son épanouissement personnel en tenant compte de la di-versité des aptitudes.
Nous souhaitons le faire progresser en lui donnant le goût de l’effort, le goût d’apprendre et de découvrir.
L’élève est considéré comme une personne en développement avec des capacités.
 
Lire le projet éducatif dans son intégrilité....